Visiter la Toscane et les 5 Terres avec 2 jeunes enfants

Il nous tardait de pouvoir enfin repartir en vacances en mode routard. Par le passé nous avons beaucoup voyagé mais ça, c’était avant d’être parents… Avec de très jeunes enfants, on s’est rendu à l’évidence qu’il fallait lever le pied. On a donc passé quelques années à faire des vacances plus calmes. (Bretagne, Vendée etc.) C’est sympa aussi, mais n’étant pas des grands fans du farniente sur la plage, on attendait avec impatience que nos enfants soient un peu plus grands pour pouvoir reprendre la route et voir de nouveaux paysages.

Et ça y est, on a jugé que nos deux filles de 4 et 6 ans étaient enfin prêtes à nous suivre dans des aventures touristiques un peu plus palpitantes. En effet nos enfants aiment plutôt bien randonner et sont assez curieuses. C’était donc l’occasion de les emmener pour la première fois à l’étranger. Sans aller trop loin, l’Italie était la destination idéale pour découvrir un nouveau pays, une nouvelle langue et un dépaysement culturel.

Au programme des 2 semaines de périple : les Cinque Terre, la Toscane et on termine plus au nord voir un ami qui habite vers le lac de Garde. Nous sommes parti au mois d’août 2022.

Sommaire

Les 5 TerresPise – LuccaSienne San Gimignano & Val d’ElsaVal d’OrciaFlorence Route des CrètesMonteriggioni

Jour 1 : les 5 Terres

Pour tous les parents qui se posent la question, répondons-leur tout de suite : oui, on peut visiter les 5 terre en une journée avec 2 enfants de 4 et 6 ans, sans problème ! On passe une journée très agréable, sans devoir trop se presser. Bien sûr, on ne peut pas tout faire à pied, mais il y a un service de train très pratique.

Nous prenons donc le train depuis Levanto où nous avons trouvé notre logement. (l’autre ville de départ la plus pratique est La Spezia, à l’opposé) Car oui il est vivement recommandé de prendre le train pour visiter les 5 Terres. Ce sont de petits villages accrochés à flanc de montagne, très peu accessibles en voiture.

Le 5 Terre – Riomaggiore © Thomas Lombard

Le service de train est très pratique pour passer d’un village à un autre. Les passages sont fréquents, les trains sont modernes et très propres. Nous avons opté pour un Pass famille permettant de prendre autant de fois le train que l’on souhaite dans la journée. 48 € pour 4 personnes.

Même si cette destination est devenue assez tendance ces dernières années (surtout pour les Français d’après ce qu’on a vu/entendu) le fait qu’on ne puisse quasiment pas y aller en voiture permet à cette région d’être tout de même relativement “préservée”.

En théorie il est possible de passer d’un village à un autre à pied via les nombreux sentiers de randonnée. Il existe d’ailleurs un autre Pass comprenant l’accès à ces sentiers en plus du train, car ces chemins sont payants. Mais de nombreux sentiers étaient interdits en raison d’éboulements, il nous était donc impossible de les emprunter.

Le 5 Terre – Manarola © Thomas Lombard

Les chemins entre chaque village varient en terme de difficulté et de durée, entre 30 minutes et 3h. Certes nos enfants marchent bien, mais nous ne souhaitions pas non plus leur faire subir des marches trop longues. Le passage d’un village à un autre en train était donc très adapté. Et mine de rien, on n’a tout de même comptabilisé plus de 13 000 pas, soit une dizaine de km de marche dans la journée. Les enfants ont assuré ! Si jamais ces sentiers sont ouverts lors de votre visite, n’oubliez pas de bien vous chausser car les tongs sont interdites.

Le programme de notre journée : Riomaggiore et ses maisons accrochées à la falaise, Manarola et son paysage de carte postale si coloré, Corniglia (il faut également prendre un bus après le train pour l’atteindre) et Vernazza (où nous nous sommes baignés) Nous n’avons pas vu le dernier village, Monterosso al Mare, faute de temps. Mais ce n’est pas grave, notre journée a été bien remplie et on en a pris plein les mirettes.

Jour 2 : Lucca, Pise, Sienne

Nous quittons Levanto pour nous rendre en Toscane à notre second hébergement. Sur le trajet nous faisons 2 haltes. Une à Lucca, jolie ville fortifiée avec une grande place centrale ovale. C’est ici que nous allons perdre un de nos portefeuilles. Mais le hasard fait que nous en entendrons reparler plus tard…

Seconde étape, Pise : bien sûr sa fameuse tour penchée a un grand succès auprès des enfants. Mais toute la piazza dei Miracoli est d’une grande beauté : la magnifique cathédrale Santa Maria Maggiore, le baptistère et le cimetière monumental.

Italie -la tour de Pise © Thomas Lombard

Enfin, nous arrivons à notre logement le soir à Sienne, où nous resterons une semaine. Encore une belle journée de 15 000 pas pour nos deux filles.

JOUR 3 : découverte de Sienne

Notre logement étant situé à 5 minutes en voiture de Sienne, nous décidons de commencer notre visite de la région avec sa ville principale. Nous garons la voiture au Parcheggio II Duomo qui permet d’arriver directement dans Sienne. Visite de la Piazza del Duomo où trône la cathédrale Santa Maria Assunta et sa superbe façade richement ornée.

Sienne – Duomo Santa Maria Assunta © Thomas Lombard

Nous allons ensuite sur la Piazza del Campo reconnaissable par sa forme de coquille Saint-Jacques. Le bâtiment principal Palazzo Pubblico et la tour Torre del Mangia sont impressionnants. C’est ici qu’a lieu la célèbre course de chevaux chaque été, le Palio. Nous tombons sur une pizzéria très bon marché dans une rue avoisinante. (Pizzeria Poppi Ivano – rue Banchi di Sotto, 25) Ils proposent entre autres les ciaccini, spécialités siennoises, sorte de pizza sandwich calzone. Nous dégustons nos pizzas sur la Piazza del Campo, à l’ombre de la Torre del Mangia.

Sienne – Piazza del Campo © Thomas Lombard

Nous continuons notre visite en nous perdant dans les rues de Sienne. Nous découvrons le Palazzo Salimbeni, siège de la plus ancienne banque encore en activité, ou encore la Fontebranda, fontaine médiévale. En fin de journée nous décidons de retourner piazza del Duomo pour visiter la Cathédrale. Nous optons pour l’Opa Si Pass.

Sienne – Duomo – Librairie Piccolomini © Thomas Lombard

Il permet de visiter l’intérieur de la Cathédrale, la Librairie Piccolomini (magnifique), Crypte (découverte en 1999), Baptistère et le Museo dell’Opera Metropolitana del Duomo (qui offre une vue panoramique sur la ville) Encore une belle journée de 13 000 pas.

Sienne – Piazza del Campo vue depuis il Museo dell’Opera del Duomo © Thomas Lombard

JOUR 4 : San Gimignano et Val d’Elsa

Journée à déambuler dans la ville de San Gimignano. Juchée sur sa colline et arborant ses multiples tours, San Gimignano est un bijou médiéval. C’est une petite ville qui peut se parcourir assez vite. Mais tout l’intérêt est au contraire de prendre son temps et de flâner au grès des rues en succombant à son charme incomparable.

Panorama de San Gimignano depuis la Torre Grossa © Thomas Lombard

Nous commençons par découvrir le Parco della Rocca. Après avoir parcouru les rues au hasard, nous dégustons nos pizzas sur les marches de la place del Duomo. Nous visitons ensuite le Musei Civici et la Torre Grossa qui offre une très belle vue panoramique sur toute la vallée. La ville est nichée dans un paysage de carte postale. Nous terminons notre journée en partant à Colle di Val d’Elsa. En quittant San Gimignano, n’oubliez pas de jeter un œil derrière vous, la ville est sublime vue de loin, trônant fièrement sur le paysage alentour. 12 000 pas dans la journée.

San Gimignano © Thomas Lombard

JOUR 5 : Val d’Orcia : Pienza, San Quirico d’Orcia, Montalcino

Une journée très agréable à arpenter les jolis villages du Val d’Orcia. Ce sont de petits villages qui permettent d’en visiter plusieurs dans la journée tout en voyant de beaux paysages. Nous commençons notre journée avec Pienza. Nous déjeunons au restaurant des 5 Lune où nous goûtons les Pici. Ce sont des pâtes artisanales locales. Nous continuons la journée avec les villages de San Quirico d’Orcia et Montalcino. 11 500 pas

JOUR 6 : Florence (Firenze)

Avant de commencer, je dois avouer que Florence est pour moi une des plus belles villes d’Europe. C’est la 3ème fois que je la visite et je suis toujours autant sous le charme. De plus, elle a l’avantage de ne pas être trop vaste et peut se visiter à pied très facilement.

Nous arrivons vers 11h30. Miraculeusement nous trouvons une place au parking Piazzale Michelangelo. (où on trouve une copie de la célèbre statue du David de Michelangelo) En plus d’être un parking très pratique pour accéder rapidement à la ville à pied, il offre également une magnifique vue sur la ville. C’est en effet un parfait point de départ pour visiter Florence car il permet d’englober d’un coup d’œil tous les monuments de la ville. Nous commençons notre descente dans Florence par le Ponte Vecchio.

Le Ponte Vecchio à Florence © Thomas Lombard

Ce pont est célèbre pour ses boutiques de joaillerie de luxe et son architecture atypique qui renferme le Corridor de Vasari : ce passage permettait aux Médicis de traverser la ville et l’Arno en toute tranquillité pour passer du Palazio Vecchio au Palais Pitti. C’était surtout le moyen d’éviter à la puissante famille de se mélanger au peuple et d’être victime d’attentat.

Le Palazzo Vecchio et la statue de Neptune © Thomas Lombard

Nous continuons ensuite vers piazza della Signoria. Premier choc visuel sur cette place, sorte de musée à ciel ouvert, qui regorge d’œuvres magnifiques. Tout d’abord le Palazio Vecchio symbole de la famille Médicis. On peut d’ailleurs observer le début du Corridor de Vasari. Aussi bien l’extérieur que l’intérieur mérite le coup d’œil.

La salle des Cinq-Cents du Pallazzo Vecchio impressionne par les dimensions des tableaux © Thomas Lombard

On découvre ensuite la Loggia des Lanzi : cette galerie ouverte abrite des statues de personnages mythologiques : l’Enlèvement de Polyxène de Pio Fedi, Persée tenant la tête de Méduse de Cellini, Hercule en lutte contre le centaure Nessus, etc.

L’Enlèvement de Polyxène de Pio Fedi, et derrière le Corridor de Vasari © Thomas Lombard

Ce sont des copies, dont certains originaux sont exposés à la Gallerie des Offices, juste à côté. Pour y accéder, on passe par la Piazzale degli Uffizi, gallerie où demeure les statues de célèbres artistes Florentins et les artistes de rues contemporains mimant des statues.

Justement, nous arrivons à présent à la Galleria degli Uffizi, un des plus célèbres musées au monde qui regorge de certaines des plus belles œuvres des plus grands artistes italiens et européens, notamment de la Renaissance.

Enfin, de nombreuses sculptures ornent la Piazza della Signoria, comme par exemple le David de Michel-Ange, chef d’œuvre de la Renaissance (c’est une copie dont l’original est exposée à la Galleria dell’Accademia de Florence) ou encore la Fontaine de Neptune.

Santa Maria del Fiore et son duomo impressionnant © Thomas Lombard

Nous quittons à présent cette place pour le deuxième choc architectural, la Piazza del Duomo. En découvrant cette place, on ne peut être que subjugué par l’immensité et la richesse des bâtiments qui la composent. Tout d’abord la cathédrale Santa Maria del Fiore, appelée également le Duomo, et son marbre blanc, rose et vert si caractéristique.

Santa Maria del Fiore et son Duomo © Thomas Lombard

La façade sculptée est d’une finesse incroyable et fourmille de détails. Juchée sur la cathédrale, son célèbre Dôme construit par Filippo Brunelleschi, qui est tout simplement le plus grand du monde. Il a longtemps impressionné les architectes contemporains tant sa construction est à peine croyable pour son époque.

Le Duomo vu depuis le campanile. © Thomas Lombard

On admire ensuite le Baptistère Saint-Jean et le Campanile de Giotto. On peut bien entendu visiter tous ces bâtiments et admirer la ville depuis les hauteurs.

Portes Est du Baptistère, le Paradis. © Thomas Lombard

Déjeuner devant le Duomo. Puis promenade devant Santa Maria Novella, San Lorenzo et Santa Croce. Sur le retour, je pars seul au Giardino di Boboli (Forte Belvedere) faire des photos du dessus de la ville. Je rejoins la famille place Michelangelo et on contemple la ville au soleil couchant avant de rentrer. (19 000 pas)

Il Ponte Vecchio au soleil couchant .© Thomas Lombard

JOUR 7 : Route des Crêtes (Crete Senesi)

Nous commençons notre journée par la visite de l’abbaye de Monte Oliveto Maggiore. (fondée par San Bernardo Tolomei en 1313) Nous continuons notre route en direction d’Asciano. Petit à petit nous entrons dans un territoire à la fois aride et contemplatif : la célèbre Route des Crètes et ses paysages si caractéristiques de la Toscane, comme des images d’Epinal :  collines d’argile dorées et ravins abrupts s’enchainent dans un paysage parfois lunaire.

Paysages si typiques du Crete Senesi © Thomas Lombard

Nous déjeunons au restaurant Menchetti à Asciano. Puis direction San Giovanni d’Asso où nous traversons des paysages de carte postale si représentatifs de la Toscane dans l’imaginaire commun : routes désertiques d’où surgissent quelques cyprès alignés parmi quelques fermes isolées de tout. Le Crete Senesi c’est une parenthèse, un moment de calme, de contemplation, hors du temps. (8000 pas)

Les cyprès alignés de la Route des Crêtes © Thomas Lombard

Jour 8 : Monteriggioni

Une journée calme pour ce dernier jour en Toscane. Nous allons visiter la petite cité de Monteriggioni. Cette ville médiévale fortifiée se trouve près de Sienne. On en fait vite le tour. Même si elle a moins de charme qu’une ville comme San Gimignano, elle reste agréable à visiter. Lorsque nous y sommes allé, il y avait des travaux de rénovation et pas mal d’échafaudages. Dommage.

Et voilà comment nous terminons notre petit tour de la Toscane avec nos deux filles de 4 et 6 ans. Elles auront beaucoup apprécié découvrir tous ces paysages et ces villes si charmantes. Nous avons bien entendu profité de la gastronomie italienne, qui est toujours un régal.

Pour la petite histoire, le porte-feuille que nous avions perdu en début de séjour nous aura été renvoyé à notre domicile par les Carabinieri (police) de Lucca. Et pour combattre les préjugés sur les Italiens, sachez que le porte-feuille nous a été restitué intact avec carte bancaire et argent liquide. 👍🏻Viva Italia !

La suite de nos vacances nous emmènera plus au Nord de l’Italie mais c’est une autre histoire.

Thomas Lombard

Photographe, graphiste et musicien autodidacte.

Textes et photos © Thomas Lombard

Si vous souhaitez utiliser des photos et/ou des textes de cette page, vous pouvez me faire une demande, soit via les Réseaux Sociaux ci-dessus, soit par le formulaire de contact.

[PHOTOS] Sick of it All – live à Besançon

Entre les travaux de la Rodia en 2019 puis les différents confinements, voilà bien des années que je n’étais pas retourné dans cette super salle de Besançon. Et puis voilà que la programmation reprend des couleurs depuis quelque temps côté “Metal”. Je n’ai donc pas hésité en ce jeudi 10 novembre 2022 pour prendre mon appareil photo et aller voir un des piliers du Hardcore New-yorkais : Sick of It all. Ils étaient accompagnés de 3 groupes en première partie : Svetlanas, Devil in Me et Eternal Struggle.

Lire la suite

La comète NEOWISE au-dessus de Besançon

la comète Neowise au-dessus de Besançon, vue depuis Boussières, le 10-07-2020
la comète Neowise au-dessus de Besançon, vue depuis Boussières, le 10 juillet 2020

L’histoire avait pourtant mal commencé. Il y a quelques jours, mon collègue Thierry, astronome amateur, toujours à l’affût de ce qu’il pourrait observer via son télescope, me parle d’une comète qui serait visible à l’œil nu : C/2020 F3 (NEOWISE), plus communément appelée Neowise tout-court.

Lire la suite

[BRICOLAGE] Fabrication d’une cabane à oiseaux

Je continue la série des articles sur mes projets extra-graphisme, entamée avec les travaux de notre placard sous escalier. Aujourd’hui je vais vous expliquer comment j’ai fabriqué une cabane à oiseaux avec des chutes de planches en bois qui traînaient dans mon garage.

Lire la suite

Impliquez votre enfant dans la réalisation de son propre cahier de coloriage

Les vacances approchent et vous cherchez des activités pour vos bambins? Mais vous en avez marre des cahiers de coloriage Reine des Neiges et autres Tchoupi? J’ai la solution : l’activité ultime 2-en-1 : vous allez pouvoir dans un premier temps impliquer votre enfant dans la fabrication de SON cahier de coloriage. Ensuite, il découvrira un univers loufoque peuplé de personnages amusants et mignons tout au long de ses coloriages. En bonus, vous aurez également le droit à quelques textes qui présentent le caractère de chacun de nos petits animaux rigolos.

(Si vous voulez découvrir la création des Doudou de Prissou, je vous invite à consulter mon dossier sur le Design et la réalisation des doudous de Prissou)

Allez, on attaque !

Lire la suite

[PHOTOS] Blaze Bayley au Rising Fest 2019 Dijon

Cette année 2019, le Rising Fest a été tout particulièrement émouvant pour moi, puisque c’était mes retrouvailles “personnelles” avec Blaze Bayley, 21 ans après notre première rencontre dans le Tour Bus d’Iron Maiden. 😉

Je vous raconte ça après vous avoir présenté les photos de cette superbe soirée Metal.

Lire la suite

Vectorisation d’un dessin sous Illustrator, exemple avec illustration pour t-shirt et gobelet BDM LIVE

Au commencement était le crayon

Je vous ai déjà parlé ici du travail que j’ai effectué pour BDM Live en réalisant l’affiche de l’édition 2019 du festival BDM Live. Pour cela, j’ai réalisé l’illustration du pirate, à l’ancienne, c’est-à-dire avec un crayon et du papier (oui, c’est complètement dingue) :

Lire la suite

[PHOTOS] le BDM Live 2019 en images

Une délocalisation réussie

Pour cette 15ème édition du festival, l’équipe de BDM Live a déménagé pour la ville de Saint-Jean-de-Losne. Cette nouvelle édition a été une vraie réussite, notamment grâce au nouvel emplacement plutôt bien adapté à cette manifestation. C’était l’occasion également pour moi de travailler à nouveau pour BDM afin de réaliser l’affiche officielle du festival.

Lire la suite

Une maison d’édition choisi une de mes photos

Il y a quelques semaines, je reçois un mail de Jean-Pierre Favard, écrivain et responsable de la maison d’édition La Clef d’Argent. Il est en train de travailler sur son prochain roman, et a repéré certaines de mes photos. Il souhaiterait en utiliser pour illustrer la couverture de son roman à venir, qui de déroule au festival Rockalissimo.

Lire la suite

[PHOTOS] découverte de Baume-les-Messieurs

week-end dans le Jura

Le mois de mai et ses jours fériés m’ont donnés envie de partir quelques jours en famille. Comme souvent, j’ai tendance à vouloir aller loin de chez moi. Mais nous avons préféré partir à environ 1h de chez nous, pour découvrir un secteur encore inconnu : les magnifiques paysages de Baume-les-Messieurs.

Lire la suite

[BRICOLAGE] Rénovation d’une salle de bain, sans carrelage

Lorsque nous avons acheté notre maison, nous savions que nous allions quasiment refaire toutes les pièces car elles n’étaient pas à notre goût. La salle de bain du rez-de-chaussée était un cas à part, puisque cette pièce n’avait jamais été terminée. Il y avait un bac mais la douche n’était pas utilisable (pas de cabine, murs pas carrelés…) On a donc décidé de repartir de zéro et d’enlever le peu qui avait été commencé.

Lire la suite

[PHOTO] Illustration des vœux de la Mairie de Boussières

Fin 2018, la commune de Boussières dans le Doubs m’a contacté. Elle était en train de réfléchir à sa carte de vœux. Elle souhaitait faire passer un message de respect de la nature. Pour illustrer ce propos, la Mairie m’a demandé s’il était possible d’utiliser une de mes photos.

Lire la suite

[ILLUSTRATION] Réalisation de l’affiche du festival BDM Live 2019

Bonjour à toutes et à tous!

Bien que ne faisant plus officiellement partie de l’association BDM Live depuis plusieurs années, j’avoue que je ne m’en suis jamais vraiment éloigné. Car en plus d’être en charge des photos du festival BDM tous les ans aux côté de mon copain Gibier, je viens de signer pour la réalisation de l’affiche de l’édition 2019.

En effet, les amis de BDM m’ont sollicité pour Lire la suite

[PHOTOS] festival BDM live à Esbarres – juin 2018

14 ème édition du BDM Live et toujours la même volonté de la part des bénévoles : offrir au public un spectacle de qualité, gratuit, dans une ambiance rock n roll. Et comme chaque année depuis 14 ans, je suis présent au poste pour Lire la suite

[PHOTOS] the Supercopters à Rockalissimo (Saint Aubin) juin 2018

La 12ème édition du festival Rockalissimo s’est déroulée début juin avec une affiche très alléchante. En effet, les petits gars de Saint-Aubin nous proposaient un beau programme rock le vendredi soir  : Ultra Vomit, Tagada Jones et  Lire la suite